30.07.2019 - Actualité

Pactes mondiaux sur les migrations et les réfugiés: quelles sont les prochaines étapes?

Le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et le Pacte pour les réfugiés ont été adoptés par la communauté internationale en 2018.  Ces pactes doivent permettre de mieux réguler les migrations internationales et gérer les crises majeures qui provoquent de vastes mouvements de réfugiés dans le monde. Tdh participe à l'Initiative pour les droits de l'enfant dans les pactes mondiaux pour que les droits des enfants soient au cœur de leur mise en œuvre.

L'Initiative pour les droits de l'enfant dans les pactes mondiaux a été créée pour garantir un continuum de soins, de protection et de soutien pour tous les enfants migrants et réfugiés. En tant que fondatrice et co-présidente de l'Initiative, Tdh a activement participé aux phases de consultation et de négociation lors de l'élaboration des deux Pactes. Cette démarche a porté ses fruits: les droits des enfants sont protégés dans les deux Pactes mondiaux. Les Etats se sont engagés à donner la priorité à une meilleure coopération pour défendre l'intérêt supérieur de l'enfant. Le Pacte mondial sur les migrations présente par exemple des mesures pratiques pour améliorer la coopération sur des questions clés concernant les enfants.

Et maintenant ?

Tdh veut s'assurer que les enfants soient également au cœur du processus de mise en œuvre des Pactes mondiaux après leur adoption. «La mission de Tdh est maintenant de soutenir les Etats et sociétés civiles pour que la mise en œuvre des Pactes mondiaux à l’échelle régionale et nationale respecte les droits des enfants, notamment dans le cadre des retours et des réintégrations», précise Olivier Feynerol, responsable de notre programme Enfants et Jeunes en Migration. Pour Tdh, la priorité sera d’encourager la participation des enfants et des jeunes à des actions de plaidoyer qui visent à mieux protéger les migrants et les réfugiés et améliorer leur intégration.

Faciliter un retour et une réadmission dans la sécurité et la dignité

Pour répondre à l'objectif 21 du Pacte sur les migrations, qui est de coopérer en vue de faciliter le retour et la réadmission des migrants en toute sécurité et dignité, ainsi que leur réintégration durable, Tdh travaille sur une plateforme pour les retours et les réintégrations en Europe, un modèle pilote qui sera reproduit dans d'autres régions. La plateforme permettra aux Etats de partager leurs politiques et pratiques et de trouver ensemble des solutions concrètes pour protéger les enfants durant le processus migratoire. Tanya Norton, de notre programme migration, explique: «Tdh veut s'assurer que le cadre mis en place est bien utilisé. Il est important que la coordination pour la mise en œuvre des activités se fasse sur un terrain d’entente entre les Etats membres».

Depuis 2016, nous améliorons la réintégration des familles de migrants de retour en Albanie et au Kosovo. La nouvelle plateforme permettra d’assurer un retour en toute sécurité et dignité, et d’offrir les services de réintégration adéquats. Lire l'interview des responsables du programme Enfants et Jeunes en Migration en Albanie et au Kosovo:

«A leur retour, les familles sont confrontées à des défis similaires à ceux qui les ont poussés à quitter le pays, telles que la pauvreté. Les enfants sont particulièrement touchés.»

Enkelejda Kallçiu et Marije Vuksani, responsables programme Migration et Lutte contre la traite en Albanie et au Kosovo

Lire la suite...

©Tdh/Grace Medina