15.02.2019 - Actualité

Togo : une application bancaire pour protéger les enfants migrants

Les enfants et jeunes migrants en situation de rue sont confrontés à des problèmes d’insécurité, comme le vol de l’argent gagné de leurs petits travaux de subsistance quotidiens. Pour les aider, Terre des hommes (Tdh), le groupe Ecobank et le Mouvement des jeunes travailleurs africains (MAEJT) ont lancé en février le projet SaVa au Togo.

Protéger les enfants et jeunes migrants en situation de rue: c’est le but de SaVa (Safe Savings - épargne sécurisée). Ce projet pilote d’une durée d’un an prendra en charge 150 enfants en situation de rue à Lomé, au Togo. L’utilisation d’une application bancaire pour sécuriser l’épargne des jeunes migrants est une première mondiale dans l’aide à l’enfance. SaVa a été lancé suite à une étude menée dans le cadre de notre projet régional de protection des enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos, dénommé CORAL. Celle-ci a révélé que l’un des problèmes d’insécurité vécus par les enfants est le vol et le détournement de l’argent gagné de leurs petits travaux. De nombreux enfants gardent leur argent sur eux, d’autres l'enterrent dans différents endroits, tandis que certains recourent à des systèmes informels d’épargne pour économiser leurs revenus. Mais ces méthodes ne sont ni sûres, ni durables. D’où l’intérêt de développer une application bancaire pour ces enfants dans leurs lieux de transit et de destination.

Des micro-banques pour les enfants

SaVa vise ainsi à l’améliorer la sécurité, l’indépendance et les compétences financières des enfants et jeunes migrants en situation de rue travaillant au grand marché de Lomé au Togo et sa périphérie. Il s’agit de permettre aux enfants de garder leurs économies en sécurité grâce à l’application bancaire «Ecobank Mobile». Afin de faciliter leurs dépôts et retraits, un point XPRESS ECOBANK (micro agence de proximité) sera installé dans un Point Espoir de Lomé, un espace d’accueil et d’assistance pour les enfants migrants mis en place par Tdh.

«Suite à la mort de ma mère, j’ai été abandonné je me suis retrouvé à la plage avec d’autres enfants de mon âge. Je travaille au grand marché de Lomé et je gagne 500 F (environ 0.90 CHF) par jour. J’ai remis 35000 F (environ 60 CHF) à une dame qui s’est enfuie avec l’argent», témoigne Elie. L’enfant de 13 ans se réjouit de l’initiative de Terre des hommes et d’Ecobank. «Nous serons soutenus. Notre argent ne sera plus volé.»

Lors de la cérémonie du lancement du projet SaVa ce février, le Secrétaire Général du ministère de l’Action Sociale, en charge de la protection des enfants au Togo, a salué le lancement de ce projet innovant et a convié tous les acteurs du domaine de la protection de l’enfance à renforcer leur collaboration avec Tdh et ses partenaires pour la réussite de ce projet pilote en vue de le développer à grande échelle.

 

Crédit photo: ©Tdh/Sandro Mahler