COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.

Jardins potagers en Inde

En collaboration avec notre partenaire local, nous améliorons l'état nutritionnel des mères et des enfants de moins de cinq ans en encourageant la culture des aliments au domicile des familles.

Afin d'améliorer la diversité alimentaire et le statut nutritionnel des femmes et des enfants au Bengale-Occidental, Tdh et son partenaire local, l'ONG Human Development Centre, aident les familles à créer des jardins potagers surélevés qui résistent aux inondations et assurent aux familles une récolte de légumes variés et en quantité suffisante.

Le Canning block II, dans les Sundarbans, est une zone sujette aux catastrophes naturelles. Elle est régulièrement touchée par les cyclones, les inondations et la saturation des sols en eau pendant les moussons. En raison de la forte salinité et du taux d’argile dans le sol, l’agriculture et la production de légumes s’avèrent difficiles dans cette région. Comme solution à ce problème, nous construisons des jardins potagers surélevés – de larges potagers circulaires en hauteur avec une zone de compostage au centre. Les déchets compostables peuvent être déposés dans le panier pendant la saison de croissance afin de fournir des nutriments aux plantes. Ce type de jardin est peu coûteux, écologique et produit des fruits et légumes de meilleure qualité tout au long de l'année, par rapport aux jardins familiaux traditionnels.

Nous aménageons des jardins surélevés chez les familles qui ont des enfants de moins de cinq ans. Cela leur permet de cultiver et consommer des aliments qui contiennent des nutriments importants et qui ne sont pas toujours disponibles ou à leur portée économique. Les jardins surélevés permettent ainsi aux ménages d’économiser sur leurs achats de légumes et contribuent activement à l'amélioration de la santé et de la nutrition des membres de la famille. 

 

 

Découvrez notre vidéo sur les jardins surélevés au Bangladesh