MINT: Mentorat pour l’intégration des enfants affectés par la migration

Les enfants et jeunes migrants subissent particulièrement l’exclusion sociale. À travers le projet MINT, Terre des hommes (Tdh) et ses partenaires ont pour mission d'inciter la jeunesse européenne pour une meilleure intégration et responsabilisation des réfugiés et des enfants migrants. Grâce à un programme de mentorat innovant, Tdh contribue à développer des sociétés plus inclusives en Roumanie, Pologne, République Tchèque, et Slovénie.

Parmi la population migrante qui a atteint l’Europe ces dernières années, 30% sont des enfants – beaucoup d’entre eux séparés de leur famille ou non accompagnés. Dans leur pays d’accueil, les enfants et jeunes migrants doivent faire face à de grands défis en termes d’éducation, d’intégration sociale et d’emploi. Dans le cadre de ce projet financé par la communauté européenne, nous travaillons en Roumanie, Pologne, République Tchèque et Slovénie pour aider et faciliter le processus d’intégration des enfants, renforcer les relations sociales et responsabiliser les jeunes locaux et les enfants issus des pays du Tiers-Monde.

 

Engager les enfants dans des activités éducatives et sociales

Avec ses partenaires, Tdh développe un programme innovant de mentorat entre homologues, basé sur des modèles testés. Le programme de mentorat inclut la formation de jeunes volontaires locaux et leur mise en relation avec des enfants réfugiés et migrants venant d’arriver. Regroupés par paire, ils participent à des meetings individuels et en groupe qui consistent en un support linguistique et d’éducation mais aussi à des activités plus ludiques comme des jeux de société.

Dans chaque pays, les volontaires facilitent l’intégration des migrants et des enfants réfugiés dans les communautés d’accueil locales en les présentant à d’autres enfants de la communauté et en organisant des activités sportives et socioculturelles communes comme la visite de musées, le visionnage de films populaires locaux ou l’organisation de compétitions sportives telles que des matchs de foot. Ces activités aideront ces enfants à se faire des amis et à se familiariser avec l’histoire et les coutumes de la communauté d’accueil. L’objectif de ce programme de mentorat est d’inscrire au moins 120 enfants dans des activités diverses et dans une éducation formelle ou informelle.

 

Acquérir des connaissances linguistiques et socio-culturelles

L’intégration d’enfants migrants et leur parcours d’apprentissage est accompagné par un support papier et digital adapté. Les ressources en ligne pour ces enfants vont aider les nouveaux arrivants à comprendre la culture nationale et les spécificités sociales des quatre pays participant au projet. De plus, les enfants auront la possibilité d’apprendre la langue locale grâce à des cours en ligne et sur papier dans une langue qu’ils comprennent comme l’arabe ou le farsi. Dans l’ensemble, plus de 1000 enfants acquerront une connaissance et des compétences de base pour développer des relations sociales.

 

Contrer les stéréotypes sur les migrants et les réfugiés

Dans le cadre du programme de mentorat, des groupes de jeunes de la communauté et d’enfants migrants identifieront des sujets clés qui reflètent l’expérience d’intégration. Ils seront présentés durant des discussions publiques à travers des vidéos en ligne, des pièces de théâtre, des débats avec leurs camarades de classe ou autres évènements locaux. Ces initiatives de sensibilisation et de mobilisation organisées par les enfants s’adresseront aux membres des communautés locales et aux autorités locales et nationales. En contrant les stéréotypes et en renvoyant une image positive des communautés de migrants et de réfugiés, les enfants bénéficieront d’une atmosphère plus accueillante de la part des communautés d’hôtes.

Avec le soutien de: