Urgence Ukraine
Les enfants d’Ukraine et leurs familles ont besoin de votre aide  
12.05.2016 - Actualité

IeDA, 4 lettres pour révolutionner la prise en charge médicale des enfants en Afrique de l’Ouest

IeDA, c’est l’acronyme anglais de Integrated e-Diagnostic Approach. Autrement dit, une approche innovante permettant l’amélioration de la prise en charge médicale des enfants grâce à une tablette numérique et un logiciel online spécialisé.

Cette approche innovante a été pensée et conçue par Terre des hommes (Tdh). Via un formulaire électronique, IeDA aiguille les infirmiers dans le diagnostic de l’enfant puis répertorie les données médicales dans le logiciel. En automatisant des tâches essentielles, la marge d’erreur est ainsi réduite, et la qualité du diagnostic ainsi que du traitement est améliorée.  

Une innovation reconnue dans le domaine de la télémédecine

Tdh a participé au Geneva Health Forum (GHF), réunissant de nombreux acteurs du domaine de la santé. La sixième édition, qui a eu lieu en avril dernier, portait sur les innovations durables et abordables dans les soins de santé.

L’équipe de projet IeDA a présenté l’outil et ses multiples facettes dans le hall d’exposition internationale du CICG et lors d’un workshop sur le thème de « l’innovation pour améliorer le soutien des professionnels de la santé dans les zones reculées ».

Appropriation et efficacité de l’outil

En 2011, Tdh équipait les premiers centres de santé de deux districts sanitaires au Burkina Faso. A l’époque, il s’agissait d’un simple registre électronique des consultations (le REC). Depuis, le logiciel a été transféré sur des tablettes numériques et sa performance nettement améliorée.

Selon une étude réalisée par la London School of Hygiene and Tropical Medecine sur l’impact de IeDA, le personnel médical est largement satisfait de l’outil et reconnait son efficacité. « Un patient que tu as consulté il y a très longtemps, tu peux revenir dans son dossier et voir ce que tu lui as prescrit. Ça veut dire que la traçabilité est là et c’est très important, » rapporte un infirmier utilisant le logiciel.

Facile à comprendre et à utiliser, IeDA est actuellement utilisé par plus de 1000 infirmiers dans 200 centres de santé au Burkina Faso. Depuis 2014, plus de 400'000 consultations ont été conduites via l’outil.

Un déploiement à grande vitesse

Ce mois-ci, l’équipe dédiée au projet se prépare à déployer l’outil dans le district sanitaire de Ouahigouya, équipant ainsi 69 nouveaux centres de santé. Cela fait de ce déploiement le plus important depuis le début du projet.

« C’est un gros défi en terme de logistique, mais l'expérience acquise nous a aidés à bien le préparer. Le déploiement va s'étaler sur plusieurs semaines, notamment la formation des agents (on va former plus d'une centaine d'agents). Comme pour les autres districts, c'est un saut qualitatif pour les centres de santé, à la fois pour les agents qui vont avoir un outil d'appui au diagnostic et un fichier patient électronique, mais aussi pour les patients - les enfants - qui seront mieux diagnostiqués et ainsi mieux traités. » nous explique Guillaume Foutry, chef du projet IeDA au Burkina Faso.


En savoir plus :

Apprenez-en plus sur le site internet dédié au projet IeDA.

Crédit photo: ©Tdh