Burkina Faso

Nous améliorons la santé et la nutrition des enfants et des mères, grâce aux nouvelles technologies notamment. Les jeunes sont protégés contre la violence et soutenus lorsqu’ils se retrouvent en contact avec la justice.

La situation au Burkina Faso

Dans ce pays parmi les plus pauvres du monde, de nombreux enfants sont exploités. Les nouveau-nés et leur mère sont confrontés aux risques de maladies et de malnutrition, aggravés par la faiblesse du système de santé. En conséquence, la mortalité infantile est extrêmement élevée. Privés d’une éducation suffisante, beaucoup de jeunes sont poussés à la délinquance.

Ce que nous faisons

Santé mère-enfant

Dans les centres de santé, les consultations sont gratuites pour les moins de cinq ans et les femmes enceintes, et ce sur tout le territoire national depuis le 1er juin 2016. Un logiciel novateur (IeDA) installé sur des tablettes digitales permet aux infirmiers de poser un diagnostic et de prescrire le traitement adéquat. Nos experts en santé accompagnent les femmes pendant l’accouchement et proposent des visites médicales à domicile. Des formations pour les parents les informent sur la malnutrition et améliorent la croissance des nouveau-nés. En 2015, plus de 14’000 enfants souffrant de malnutrition ont été pris en charge.

Protection de l'enfance

Nous protégeons les enfants contre la violence, grâce notamment à des formations dispensées aux professionnels et des réseaux locaux de protection. Nous identifions les enfants victimes de violences et leur offrons un accompagnement protecteur, en collaboration avec les autorités locales et les communautés. En parallèle, nous aidons les familles pauvres à produire de la nourriture et les soutenons financièrement pour améliorer leurs conditions de vie. En 2015, nous avons ainsi amélioré l’alimentation de 1200 ménages pauvres et de 250 femmes enceintes et mères allaitantes.

Justice juvénile

Nous développons des mesures alternatives à la prison afin que les droits fondamentaux des jeunes en conflit avec la loi soient respectés. Ils sont encouragés à suivre une formation professionnelle ou à réintégrer l’école. Nous renforçons également les compétences des professionnels de la justice sur les spécificités de la justice pour mineurs et facilitons le lien avec le système de protection à l’attention des enfants en situation difficile. Grâce à un plaidoyer mené avec succès par Tdh, la justice pour mineurs figure parmi les priorités du pacte national pour le renouveau de la justice.
 

Innovation reconnue dans le domaine de la santé mobile

IeDA, au Geneva Health Forum

Lire la suite...

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

Terre des hommes au Burkina Faso

Nombre de bénéficiaires en 2015

540'926 personnes

Employés expatriés / nationaux

6 / 87

Budget 2016

CHF 7'000’000.-

Lieux d'intervention

Bobo Dioulasso, Dédougou, Dori, Ouagadougou, Ouahigouya, Solenzo, Séguénéga, Titao, Toma, Tougan, Yako, Zorgho

Partenaires locaux

Ministères de l’Action sociale, de la Santé et de la Justice

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Historique

1987
Suite à la famine, Terre des hommes débute son intervention au Burkina Faso par un projet de nutrition et de santé mère-enfant.
1996
Lancement d’un projet pour les filles non scolarisées et les familles défavorisées.
2000
Activités de lutte contre la malnutrition dans les unités de soins pédiatriques de deux hôpitaux.
2002
Début des projets de lutte contre l’exploitation au travail et le trafic d’enfants.
2008
Début d’un programme de gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes dans deux districts.
2013
Développement d’un projet pour améliorer la sécurité alimentaire et les conditions de vie des ménages les plus pauvres dans le Sourou.
2014
Développement d’un logiciel novateur de diagnostic des maladies de l’enfant installé sur des tablettes électroniques.
 

En savoir plus...

Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2015
Courage n°45 – Faire reculer la mortalité infantile
Politique thématique - Santé materno-infantile

En savoir plus...