COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.

Burkina Faso

Au Burkina Faso, le taux de malnutrition et de mortalité des enfants et nouveau-nés est très élevé. Nous plaidons pour l’accès universel aux soins et contribuons à l’amélioration de la qualité des prestations grâce à l’utilisation des outils technologiques innovants. Nos équipes viennent également en aide aux enfants en conflit avec la loi ou en migration. La crise sécuritaire qui sévit au Burkina Faso depuis 2018 entrave l'accès aux services de base dans les régions au nord du pays. Tdh renforce les systèmes de santé et de protection pour soutenir les familles affectées.

Ce que nous faisons

Santé mère-enfant

Tdh appuie le système de santé primaire en améliorant la prise en charge, la prévention et la sécurité alimentaire des enfants et de leurs mères. Avec des solutions innovantes, nous améliorons les capacités du personnel de santé et soutenons les autorités sanitaires dans la prise de décisions. Tdh a développé une forte expertise en santé digitale, notamment à travers le projet IeDA qui permet de renforcer la qualité du diagnostic grâce au protocole de la Prise en Charge Intégrée des Maladies de l'Enfant (PCIME) dans plus de 60% des centres de santé au Burkina Faso. Cet outil est en cours de transfert et sera bientôt entièrement géré par le Ministère de la Santé. Nous améliorons également la qualité de la prise en charge des nouveau-nés et des femmes enceintes grâce à une application pour la maternité en cours de déploiement.

Enfants et jeunes en migration

Nous protégeons les enfants concernés par la migration dans les zones de départ et de destination et leur offrons accès à l’éducation, à l’eau et à des installations sanitaires. Nous luttons contre les risques de violence, d’abus et d’exploitation. Pour cela, nos spécialistes forment les professionnels et mettent en place des réseaux locaux de protection. Nous identifions les enfants victimes de violences et leur offrons un accompagnement protecteur, en collaboration avec les autorités locales et les communautés. Sur quatre sites d’orpaillage dans la province du Ganzourgou, nous avons mis en place un système d’alerte pour identifier les violations des droits des enfants qui y travaillent et avertir les services compétents.

Accès à la justice

Nous facilitons une réinsertion sociale durable des enfants en conflit avec la loi qui prévient la récidive. Nous garantissons un accès à l’accompagnement psychosocial, à l’alphabétisation, à la formation et à l’insertion professionnelle pour assurer la réinsertion des mineurs incarcérés et de ceux bénéficiant de mesures alternatives. Nos équipes forment les acteurs de la justice et travaillent avec les communautés et les familles des enfants.

Aide humanitaire

La crise sécuritaire au nord du Burkina Faso a causé la fermeture de près de 15% des centres de santé du pays et le déplacement interne de plus de 800'000 personnes. Tdh intervient depuis 2019 dans la région du Nord et de la Boucle du Mouhoun pour appuyer le système de santé et de protection dans la gestion de cette crise. En collaboration avec le Programme alimentaire mondial, nous distribuons de la nourriture et des compléments alimentaires aux personnes déplacées.

«Grâce à IeDA, nous avons drastiquement réduit le nombre de diagnostics erronés. Les enfants bénéficient ainsi d’un meilleur traitement.»

Dr Robert Kargougou, Secrétaire Général du Ministère de la Santé du Burkina Faso

Lire la suite...

IeDA : une innovation qui sauve des vies

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

Terre des hommes au Burkina Faso

Bénéficiaires en 2019

 

1'411'860 personnes

Employés expatriés / nationaux

 

8 / 220

Budget 2020

 

13'522'161 CHF

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Historique

1987
Suite à la famine, Terre des hommes débute son intervention au Burkina Faso par un projet de nutrition et de santé mère-enfant.
1996
Lancement d’un projet pour les filles non scolarisées et les familles défavorisées.
2000
Mise en place d’activités de lutte contre la malnutrition dans les unités de soins pédiatriques de deux hôpitaux.
2002
Début des projets de lutte contre l’exploitation au travail et le trafic d’enfants.
2008
Début d’un programme de gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes dans deux districts.
2013
Développement d’un projet pour améliorer la sécurité alimentaire et les conditions de vie des ménages les plus pauvres dans le Sourou.
2014
Développement d’un logiciel novateur de diagnostic des maladies de l’enfant (IeDA) installé sur des tablettes électroniques.
2016
Au printemps, le Conseil des Ministres signe une nouvelle loi qui garantit la couverture médicale à tous les enfants de moins de cinq ans et femmes enceintes du pays.
2017
Terre des hommes est décorée Officier de l’ordre du mérite burkinabè.
2018
La crise sécuritaire s’accélère et provoque les premiers déplacements internes. Tdh adapte ses interventions pour appuyer le système de santé et de protection.
 

En savoir plus...

Courage n°57 - Le numérique peut-il sauver des vies?
Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2019
Politique thématique - Santé materno-infantile
Courage n°45 – Faire reculer la mortalité infantile
Infopage WASH_FR

En savoir plus...