Burkina Faso

Au Burkina Faso, le taux de malnutrition des enfants et nouveau-nés est très élevé. Suite à la mise en place de la gratuité des soins pour les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes, les centres de santé ruraux ont vu leur fréquentation augmenter. Nous plaidons pour l’accès universel aux soins et améliorons la qualité des prestations grâce à des outils technologiques innovants, dans le but de diminuer la mortalité infantile. De plus, nous venons en aide aux enfants exploités ou en conflit avec la loi.

Ce que nous faisons

Santé mère-enfant

Après huit ans de plaidoyer auprès du gouvernement, une loi a été signé en 2016 qui garantit la couverture médicale à tous les enfants de moins de cinq ans et femmes enceintes. Dans les centres de santé, Tdh déploie IeDA, un logiciel novateur installé sur des tablettes numériques qui permet au personnel de poser un diagnostic et de prescrire le traitement adéquat aux enfants. IeDA a permis d’augmenter de 50% la qualité de leur prise en charge. Nos équipes forment le personnel médical et offrent un appui technique aux centres de santé. Les communautés sont sensibilisés aux bonnes pratiques d’alimentation des nouveau-nés.

Protection de l'enfance

Nous protégeons les enfants contre les risques de violence, d’abus et d’exploitation, particulièrement les enfants en mobilité. Pour cela, nos spécialistes forment les professionnels et mettent en place des réseaux locaux de protection. Nous identifions les enfants victimes de violences et leur offrons un accompagnement protecteur, en collaboration avec les autorités locales et les communautés.

Justice juvénile

Nous plaidons pour que les droits des enfants en conflit avec la loi soient respectés. Nos spécialistes développent des mesures alternatives à la prison en encourageant les jeunes à suivre une formation professionnelle ou à réintégrer l’école. Nous renforçons également les compétences des professionnels de la justice sur les spécificités de la justice restauratrice pour mineurs. Grâce à un travail de plaidoyer mené avec succès par Tdh, la justice juvénile restauratrice, qui promeut la réintégration dans la société, fait partie des priorités au niveau national de la justice.

Innovation reconnue dans le domaine de la santé mobile

IeDA, au Geneva Health Forum

Lire la suite...

La santé des enfants au Burkina Faso

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

Terre des hommes au Burkina Faso

Bénéficiaires en 2016

 

591'365 personnes

Employés expatriés / nationaux

 

7 / 112

Budget 2017

 

8'359'501 CHF

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Historique

1987
Suite à la famine, Terre des hommes débute son intervention au Burkina Faso par un projet de nutrition et de santé mère-enfant.
1996
Lancement d’un projet pour les filles non scolarisées et les familles défavorisées.
2000
Activités de lutte contre la malnutrition dans les unités de soins pédiatriques de deux hôpitaux.
2002
Début des projets de lutte contre l’exploitation au travail et le trafic d’enfants.
2008
Début d’un programme de gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes dans deux districts.
2013
Développement d’un projet pour améliorer la sécurité alimentaire et les conditions de vie des ménages les plus pauvres dans le Sourou.
2014
Développement d’un logiciel novateur de diagnostic des maladies de l’enfant installé sur des tablettes électroniques.
 

En savoir plus...

Courage n°57 - Le numérique peut-il sauver des vies?
Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2016
Politique thématique - Santé materno-infantile
Courage n°45 – Faire reculer la mortalité infantile

En savoir plus...