COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.

Nigéria

Le conflit de Boko Haram, qui a débuté en 2009 quand le groupe djihadiste a pris les armes pour se rebeller contre le gouvernement, a entraîné une grave crise alimentaire, plus précisément au nord-est du Nigéria. L’insurrection et la violence politique dans l’Etat de Borno ont causé des déplacements de population vers des camps où les besoins vitaux ne sont pas couverts. Le centre de nutrition ambulant de Tdh soigne des enfants qui souffrent de malnutrition sévère. Dans les camps de personnes déplacées, nous fournissons l’accès nécessaire à l’eau potable et à l’hygiène.

Ce que nous faisons

Protection de l'enfance

Afin de renforcer les mécanismes de protection des membres les plus vulnérables des communautés, Tdh met en œuvre des activités pour répondre aux risques et aux conséquences de la violence et des abus sur les enfants, ainsi que sur leurs proches. Ils comprennent un soutien psychosocial dans les espaces adaptés aux enfants et aux jeunes, aidant aux enfants de renforcer leur estime en soi et leur résilience. Pour combler l’absence de possibilités d'éducation, Tdh améliore l'accès à une éducation de qualité grâce à un environnement d'apprentissage protecteur et inclusif.

Santé mère-enfant

Tdh améliore l'accès aux soins de santé pour les femmes enceintes et allaitantes. Nos sages-femmes mettent en place une formation au sein du camp afin d'éviter les accouchements à domicile sans personnel qualifié et de réduire les risques de maladies. Les bébés et les mères sont visités et orientés vers des centres de santé en cas de besoin. Un comité de santé pour les adolescentes organise des sessions de promotion de la santé sur la mère et l'enfant, ainsi que sur la santé sexuelle et reproductive. Elles sensibilisent la population à l'alimentation des jeunes enfants. Nous traitons également la malnutrition sévère chez les enfants dans notre centre de nutrition ambulant à Maiduguri, dans l'État de Borno.

WASH

Les camps de personnes déplacées à l'intérieur du pays manquent d'eau potable et d'hygiène. Pour réduire les maladies hydriques comme le choléra, le projet WASH de Tdh vise à fournir de l'eau potable aux familles déplacées dans les camps de Mafa, dans l'Etat de Borno. Tdh construit et réhabilite des latrines et des stations de lavage des mains. Nous sensibilisons les communautés aux bonnes pratiques en hygiène et distribuons des kits de savon, des seaux et du matériel de stockage de l'eau.

Terre des hommes au Nigéria

Bénéficiaires 2019

 

44'476 personnes

Employés expatriés / nationaux

 

13 / 115

Budget 2020

 

CHF 5'000'000.-

 

 

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Histoire

2008
Début des activités concernant la migration du Bénin vers le Nigeria et la protection des enfants.
2017
Début de l'intervention d'urgence dans l'Etat de Borno au Nigeria pour faire face aux besoins des populations déplacées par le conflit de Boko Haram.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

En savoir plus . . .

Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2019
La valeur ajoutée de l'accompagnement protecteur des enfants
Courage n°68 - Nigéria
Projet de Protection des Enfants Migrants le Long du Corridor Abidjan-Lagos

En savoir plus . . .