Urgence Afghanistan
Les enfants en Afghanistan ont besoin de votre aide.  

#CovidUnder19

Une initiative pour impliquer les enfants dans les réponses à la pandémie de Covid-19

Quel est le vécu des enfants pendant cette pandémie, d’un bout du monde à l’autre ? Pour le savoir, Terre des hommes, en collaboration avec l’ONU et une trentaine d’organisations, ainsi que des enfants et jeunes, ont créé l’initiative #CovidUnder19 et lancé un sondage international. Les résultats de l’enquête révèlent les opinions des enfants et des jeunes, pour que leur voix soit prise en compte par les décisionnaires politiques.

 

Au total, 26’258 enfants et adolescent·e·s âgé·e·s de 8 à 17 ans, originaires de 137 pays, ont participé à l’enquête #CovidUnder19. Les résultats publiés en décembre 2020 permettent de mettre en lumière leurs opinions : «Les enfants ne sont pas aussi perdus que vous le pensez. Ils ont une voix, et aucune voix ne doit être exclue. Etre un enfant ne veut pas dire que nos voix sont moins crédibles», a dit un garçon de 10 ans des Philippines.  

 

Accès à l’éducation

Plus de 60% des enfants et jeunes ont déclaré qu'ils et elles avaient accès à une meilleure éducation avant Covid-19. « Je pense que pendant le confinement, les conditions de vie de chaque enfant ont empiré, à commencer par l’éducation, le contact avec les amis, passer moins de temps à l’extérieur, l’alimentation, l’état spirituel, etc. Les cours en ligne n’ont pas eu l’effet et le niveau d’information et de connaissances nécessaires, car beaucoup d’enfants n’avaient pas les moyens (financiers) d’utiliser internet et les appareils électroniques (téléphone ou ordinateur). Deuxièmement, les cours en ligne suivis sur smartphone avaient un effet négatif sur notre vue », affirme une jeune fille de 14 ans de Moldavie.

«J’attends la réouverture de l’école, comme ça je n’aurai plus besoin de travailler», déclare une fille de 13 ans d’Inde.

 

Comment se sentent-ils et elles ?

Parmi les enfants et jeunes qui ont répondu au sondage, 36% ont estimé se sentir plus en sécurité maintenant.

«Le meilleur côté du confinement est que nous avons pu vraiment être avec les membres de notre famille. Mes parents étaient toujours occupés avant le confinement, et maintenant j’ai assez de temps pour les comprendre», déclare une jeune de 16 ans du Pakistan.

Les enfants nous ont dit que les trois sentiments qu’ils ressentaient le plus fréquemment pendant la pandémie étaient (en %) :

 

Gouvernements, écoutez-nous !

L'article 12 de la Convention internationale des Droits de l’Enfant garantit le droit aux enfants d'exprimer librement leurs opinions et de voir celles-ci prises en compte et entendues par les autorités. Dans le sondage #CovidUnder19, 38% des enfants estimaient toutefois qu'ils et elles n'étaient pas entendu·e·s lors de la prise de décisions concernant la crise de la COVID-19. « [Je voudrais dire au gouvernement de] prendre en considération l'opinion des jeunes, car ils font aussi partie de la communauté et ils devraient avoir le droit de s'exprimer », note un jeune de 17 ans du Liban.

« Elles [Les autorités] devraient accorder plus d'attention aux enfants. Certains n'ont pas les moyens d'acheter des masques, ce qui est inquiétant. Les masques sur le marché sont destinés aux adultes et peu d'entre eux sont adaptés aux enfants », déclare une fille de 15 ans de Zambie.

«Je dirais aux politiciens, lorsqu'ils font des lois, de le faire avec le cœur d’une mère et pas avec celui d’un politicien», conclut une fille de 12 ans de Bolivie.

 

A propos de #CovidUnder19

Le logo de l'initiative #CovidUnder19 a été créé et choisi par des enfants et des jeunes.

 

En avril 2020, Terre des hommes a lancé l'initiative #CovidUnder19 en mobilisant un groupe formé de jeunes, de militant·e·s des droits de l'enfant, d'organisations de la société civile et d'acteurs des Nations unies. L'initiative vise à comprendre les opinions et le vécu des enfants pendant la pandémie de Coronavirus. Elle veut amplifier leurs voix et informer les décisionnaires politiques, les professionnel·le·s travaillant avec les enfants et les gouvernements.

Au printemps 2020, l'initiative a lancé l'enquête internationale « La Vie sous le Coronavirus » pour comprendre les expériences des enfants face à la pandémie de Covid-19 et leurs opinions sur la manière dont ils et elles souhaitent s'impliquer. L'enquête a été conçue avec les enfants, pour les enfants âgé·e·s de 8 à 17 ans, et était disponible dans 27 langues différentes, ainsi que dans une version simplifiée. Un sondage plus court focalisé sur les questions de protection, de sécurité et de soutien entre pairs a également été diffusé via le U-Report d'UNICEF, ce qui a permis d'obtenir 5000 réponses supplémentaires de la part des enfants.

L'enquête a été élaborée en collaboration avec des partenaires internationaux, dont le Bureau de la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU chargée de la question de la violence à l'encontre des enfants, entre autres. Un groupe très varié d'enfants et de jeunes de 28 pays ont participé à toutes les étapes, notamment pour tirer les conclusions de l’enquête et élaborer des messages clés.

L'enquête "La Vie sous le Coronavirus" de #CovidUnder19 a été conçue dans l'esprit de la Convention des Nations Unies sur les droits de l'enfant. Le Centre pour les droits de l'enfant de l'université Queen's de Belfast a utilisé sa méthodologie basée sur les droits de l'enfant pour concevoir l'enquête, analyser et communiquer les résultats. Les enfants et les jeunes, ainsi que d'autres partenaires ont été impliqués à chaque étape.

 

Les résultats globaux de l'enquête sont disponibles ici.

Des données nationales sont également disponibles pour le Pakistan (données complètes et fiche d'information), la Corée du Sud, et sont en cours de préparation pour d'autres pays.

 

Suivez #Covidunder19 sur les réseaux sociaux :

 

 

 

#CovidUnder19 passe le mot !

Articles avec des partenaires académiques, de la société civile, et des jeunes ​

Life Under Coronavirus: Children’s Views on their Experiences of their Human Rights

Children’s rights in a digital world: Can COVID-19 move governments from evidence to action?​

Les Partenariats avec les Enfants au cœur des Partenariats pour l’Objectif

Children as agents of positive change (UNSRSGVAC)

Children’s Right to be Heard: We’re Talking; Are You Listening? (Joining Forces)

 

Evénements virtuels en 2020 et 2021

Children’s Voice: Maintaining and Adapting for Safe Child Participation during COVID-19 (GPC)

What should aid actors focus on to make data collection processes & tools more child-friendly? (GEONG)

#CovidUnder19: Co-creating with Children to Inform CP Policy and Practice (The Alliance)

Digital by Default: The Covid-19 Generation (LSE)​

Global Mobilisation for Generation Disrupted (World Organisation of Scouts Movement et al)​

Data4Youth (UNDP / Restless Development)​

Experiences, Interventions and Reflections for Protecting Children during a Pandemic (GPEVAC Solutions Summit Affiliate Event)​

UN high-level event on the impact of violence on children's mental health (UNSRSGVAC)

We speak up! A youth-led event during the High-Level Political Forum on Sustainable Development (#CovidUnder19)

Building solidarity with young social justice activists (EADI Conference)

 

Podcasts, vidéos, et co.

Inspiring ways to end violence (GPEVAC) ​

YouthTalks (State of Youth) ​

Covid 4P Log - Child Friendly Invitation to Participate (Institute for Inspiring Children's Futures)

 

Rencontrez certains d'entre nous

Najat Maalla M’jid, Représentante spéciale des Nations unies sur la violence contre les enfants

 

 

#CovidUnder19 est une large coalition formée d'organisations, d'acteurs du monde académique, d'associations dirigées par de jeunes et d'enfants.

 

Co-leaders de l'initiative

Partenaires